URL et SEO : le guide ultime pour bien les optimiser

Dans les précédents articles, nous vous avions aidé à optimiser la balise titre pour le seo et meta description. Désormais nous allons vous aider à optimiser votre url.

Sommaire

L’URL en bref !

Définition de l’URL

Définition

L’acronyme URL (Uniform Resource Locator) est un format de nommage universel, une adresse qui désigne une ressource sur Internet. C’est par ce moyen qu’un navigateur peut récupérer auprès du serveur distant un contenu demandé par un internaute. Autrement dit l’url est un identifiant, une « adresse » qui permet de retrouver une page parmi les millliards de ressources qui constituent le web.

Sa composition

Une url est composée des éléments suivants :

url référencement naturel seo

Exemple d’url

 

  • Le nom du protocole : le « langage » utilisé par votre navigateur pour accéder à la ressource. Le protocole le plus largement utilisé sur le web est le protocole HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure), le protocole permettant d’échanger des pages Web au format HTML sur un canal sécurisé (son pendant non sécurisé étant le HTTP).
  • Identifiant et mot de passe (facultatif) : permet de spécifier les paramètres d’accès à un serveur sécurisé. Cette option est déconseillée car le mot de passe est visible dans l’URL
  • Le nom du serveur : nom de domaine de l’ordinateur hébergeant la ressource demandée.
  • Le numéro de port (facultatif) : la « porte d’entrée » d’un serveur par laquelle demander une ressource. Le port associé par défaut au protocole https est le port numéro 443 (80 pour le http). Quand le service Web du serveur est associé au numéro de port 443, le numéro de port est facultatif car le navigateur va automatiquement utiliser ce port lorsqu’il contacte le serveur.
  • Le chemin d’accès à la ressource : cela permet au serveur de connaître dans quel emplacement la ressource est située, c’est-à-dire l’emplacement (répertoire) et le nom du fichier demandé.

Pourquoi l’URL est importante en SEO ?

Un souci d’ergonomie et de référencement

Des urls claires et concises apportent des avantages conséquents :

  • Pour les utilisateurs, car votre url est non seulement directement visible dans leur navigateur, mais est également l’un des premiers éléments de votre site qui leur est présenté lors d’une recherche Google. Par conséquent des urls claires informent directement l’utilisateur du contenu de vos pages, leur permettent d’y accéder facilement et améliorent votre taux de visite.
  • Pour les moteurs de recherche (et donc votre SEO), car l’url peut leur faciliter la compréhension de la thématique abordée dans la page : intégrer des mot-clés dans votre url peut donc favoriser son référencement.

 

url seo friendly référencement

L'url peut leur faciliter la compréhension de la thématique abordée dans la page : intégrer des mot-clés dans votre url peut donc favoriser son référencement. Cliquez pour tweeter

Comment l’optimiser pour le SEO ?

Les 3 axes à surveiller lors de la création d’une url

  • Mots clés :  Votre url doit contenir le mot clé principal de votre requête. Sur la requête “chaussures femme” ci-dessus, on voit que tous les résultats de la 1ère page ont mis ce mot clé dans leur url.
  • Taille : Il est généralement recommandé d’avoir des urls de moins de 100 caractères, ce qui suffit dans la plupart des cas à inclure le mot clé principal tout en gardant une url concise.
  • Ergonomie : Comme mentionné plus haut, une url lisible et claire tant pour vos utilisateurs que pour les moteurs de recherche vous aidera à améliorer votre attractivité :
    – Eviter les urls dynamiques incompréhensibles (http://mondomain.com/?param36=qsdjYJkf1), ou tout du moins utilisez des url « canonical » (c.f remarques utiles ci-dessous).
    – Préférez les tirets « – » aux underscores « _ » pour séparer vos mots.
    – Evitez les caractères complexes et les accents (« é », « % », « ç » …), ils nécessitent un encodage spécial qui rend votre url moins attractive.
    – Evitez de définir une hiérarchie d’url trop profonde comme « http://mondomain.com/produits/vetements/chaussures/ville/homme/rouge/taille39/pdt1″.
    Il est recommandé de s’en tenir à deux ou trois niveaux de hiérarchie maximum.

Remarques utiles

Les URLs fournissent des informations aux moteurs de recherche sur le contenu d’une page, sur son contexte et sur sa cible. Elles doivent être customisées afin de fournir une parfaite compréhension du contenu du site et de la cible. Chaque URL doit en effet respecter les critères suivants :

  • Insérez dans votre url le mot-clé principal couvrant la thématique abordée dans votre page (du moins dans les pages catégories et produits : l’url de la page d’accueil se doit d’être simple !).
  • 100 caractères
  • Claire et lisible
  •  “-” tirets autorisés
  • Proscrire : URLs dynamiques, “_” tiret bas, caractères spéciaux, symboles, accents, majuscules et hiérarchies trop profondes
  • Ne pas contenir de majuscules, accents, caractères spéciaux, et ponctuation (apostrophes….)
  • Ne pas contenir un paramètre « ? » (sauf s’il renvoie vers le bon contenu avec le sigle « = »).
  • Organisez votre contenu, la façon dont sera écrite votre URL donnera des informations sur son importance.
  • Intégrez vos URLs mobiles au plan du site, cela fera savoir aux moteurs de recherche quelles pages sont mobile friendly et lesquelles ne le sont pas.
  • Bloquez vos URLs « techniques » (pages qui n’ont aucun intérêt à être directement référencées par les moteurs de recherche, comme des pages de test d’une nouvelle version de votre site, des pages de paiement …) avec des robots.txt : le temps passé par les moteurs de recherche sur votre site n’est pas illimité, autant qu’ils se focalisent sur des pages qui sont importantes pour vous !
  • Mettez des balises « canonical » à vos URLs lorsque c’est nécessaire : certaines pages peuvent parfois créer du contenu dupliqué lorsqu’elles sont générées dynamiquement, auquel cas il est préférable d’indiquer une version de référence que le moteur de recherche doit indexer.

Les 3 cas principaux d’erreurs et comment les corriger

Un crawler peut vous aider à repérer plus rapidement les problèmes liés aux URLs. Dans tous les cas, si vous avez l’inventaire des pages de votre site, les 3 points de vérification ci-dessous seront alors possibles.
L’audit technique de Smartkeyword les fournit également.

CAS 1 : Taille – URLs trop longues

Vérifier que vos URLs font bien 100 caractères maximum.
Dans le cas où elles dépassent cette limite :

  1. Vérifier le trafic apporté par cette page actuellement ainsi que son intérêt business pour vous :
  2. Si c’est une page très importante et que sa longueur reste « raisonnable » (110-120 environ) => il vaut mieux garder l’URL en l’état pour ne pas pénaliser son trafic et la conversion.
  3. Si c’est une page dont l’URL est très longue (+ de 120 caractères) et qui apporte actuellement peu de trafic, ou que vous êtes prêt à le « sacrifier » momentanément => le mieux est alors de modifier l’URL et de faire une redirection 303 de l’ancienne vers la nouvelle. La plupart des CMS (comme WordPress par exemple) le font automatiquement. Attention, dans ce cas, à modifier les liens pointant vers l’ancienne URL afin qu’ils pointent désormais vers la nouvelle sans passer par la redirection. De même pour le Netlinking, si des backlinks pointaient vers cette page, l’idéal serait de contacter ces sites afin de modifier l’URL du lien.

Pourquoi dans le dernier cas il y a « sacrifice » de trafic ?
Lorsqu’on met en place une redirection, il faut un peu de temps pour Google de comprendre le changement et considérer la nouvelle page : il y a donc fatalement un creux de trafic lié à une perte de position, qui dure généralement une semaine, mais tout dépend de la fréquence/qualité de crawl habituelle de votre site.
Si, en plus, on ne fait pas attention à bien modifier les liens internes et externes (backlinks) avec la nouvelle URL, il est possible que la page modifiée (nouvelle URL) ne retrouve pas sa position d’avant.

CAS 2 : Caractères spéciaux :

Vérifiez que vos URLs n’ont pas les caractères spéciaux suivants : “_” tiret bas, caractères spéciaux, symboles, accents, majuscules, ponctuation.
Le caractère autorisé est le tiret « -« .

Analyser les pages avec caractères spéciaux de la même manière que ci-dessus pour les URLs trop longues.

CAS 3 : Contenu dupliqué :

Il s’agit ici de DUST (Different URL Same Text) : deux URLs différentes dont le contenu est 100% identique.
Certains crawlers permettent de les repérer, l’audit Smartkeyword également.

Exemple :

url-contenu-duplique-dust-exemple

On remarque que la page d’accueil existe 2 fois sous 2 URLS différentes : monsite.com/fr et monsite.com/fr/dashboard

Les problèmes que cela pose :

  1. Le contenu dupliqué en soi : complique le crawl du site par le robot, sans raison
  2. Impact sur le maillage interne : la duplication des URLs provoque une confusion au niveau du maillage. En effet, si en rédigeant un article, le rédacteur place un lien vers la « mauvaise » URL plutôt que la bonne, cette dernière aura un maillage sous-exploité car ne recevra pas les liens qu’elle devrait en réalité recevoir.

A noter que même si on ajoute des redirections 301 des « mauvaises » URL vers les « bonnes », cela ne résoudra pas le problème car les 301 vont diminuer la qualité des liens internes et la transmission de « jus » SEO (PageRank) et en conséquence dévaloriser le maillage interne.

L’exemple le plus fréquent est lorsqu’une page existe sous 2 URLs : une se terminant avec « / » et l’autre pas.

Comment corriger ces dupliqués :

  1. Vérifier que les balises d’URLs canoniques pointent bien vers une seule URL, qu’on appellera la « bonne » URL. NB : sur certains CMS c’est automatique.
  2. Pour les URLs dupliquées, il faut mettre en place des redirections 301 des « mauvaises » URL vers la « bonne ».
  3. Revoir son maillage afin de s’assurer que nous faisons uniquement des liens vers les « bonnes » pages, pour ne pas ajouter de redirections à notre maillage interne.

Note : ces cas de dupliqués peuvent aussi être repérés grâce aux balises Title par exemple (balises dupliquées).

L’analyse des URLs n’a plus de secret pour toi ! 🙂

What’s next ?

A présent votre url est optimisée grâce à Smartkeyword, passons désormais à l’optimisation du H1.