Accueil > Guide SEO > Outils Google > Cache Google

Cache Google : comment afficher les pages mises en cache dans les résultats Google ?

Le cache de Google est une sorte de copie sauvegardée d’une page web pouvant être récupérée sur les serveurs. La page est copiée dès lors qu’un robot la visite. Il existe deux sortes de caches : le cache du navigateur (Firefox, Chrome, etc.) et le cache du proxy. Tous les sites web sont donc mis en cache par Google, indexés et classés. Google utilise la version mise en cache pour juger de sa pertinence par rapport à une requête. Les serveurs de Google sont généralement beaucoup plus rapides que de nombreux serveurs web, c’est pourquoi il est souvent plus rapide d’accéder à la version en cache d’une page qu’à la page elle-même. En règle générale, chaque résultat naturel (lien bleu) possède un lien vers la version en cache. En cliquant dessus, vous accédez donc à la version en cache de Google de la page en question, au lieu d’accéder à sa version actuelle. 

cache-google-archives
Sommaire :

Utilité et objectif du cache Google

Le principal avantage du cache de Google est qu’il permet d’obtenir des résultats très rapidement. Ce processus réduit en effet considérablement le temps d’attente des utilisateurs. De plus, ce système offre la possibilité aux utilisateurs d’accéder à des contenus indisponibles temporairement ou définitivement (mais la version en cache, elle, sera disponible). Par exemple, si un site web a été supprimé par son propriétaire, Google Cache fournit des sauvegardes de la version la plus récente avec tout son contenu. En outre, le cache de Google constitue un indice sur la dernière exploration de la page par le GoogleBot. L’instantané comporte en effet un horodatage qui indique l’heure et la date exactes de la dernière exploration. Toutefois, cette information est à nuancer. Il arrive parfois que Google ne crée pas une nouvelle version pendant la réindexation d’une page web. Une version plus ancienne peut donc être affichée dans le cache et les SERP même si le contenu a été mis à jour plusieurs fois. Dans le cadre du SEO, cela peut poser problème. Les utilisateurs peuvent ne pas trouver le contenu le plus récent d’un site web si le cache de Google est mis à jour moins fréquemment que le site lui-même. Si vous constatez que ce problème est récurrent, vous pouvez utiliser la balise meta suivante dans l’entête de votre code source :

<meta name= »robots » content= »noarchive » />

Comment voir les pages en cache ?

Voir les pages en cache sur Chrome et Firefox

Pour consulter la version en cache du site web, il vous suffit généralement d’effectuer une recherche depuis un mobile, tablette ou ordinateur. Si vous utilisez le navigateur Chrome, vous devez simplement ajouter “?cache” à la fin de l’URL. Si vous préférez Firefox, cliquez sur le petit triangle juste à côté de l’URL en vert. Vous verrez alors une indication “cache” apparaître. Cliquez dessus et vous serez dirigé vers la version en cache.

Consulter une page en cache avec Web Archive

Si vous boycottez Google et utilisez Yandex, Bing ou tout autre moteur de recherche alternatif, il existe une autre façon de voir le cache : Web Archive. Il s’agit d’une organisation qui collecte des copies sauvegardées de sites web et leurs différents médias (images, vidéos etc). Son objectif est de fournir un archivage sur le long terme de façon totalement gratuite. Web Archive sauvegarde donc toutes les copies des sites web, même les plus anciens (il est possible de retrouver certaines archives datant d’il y a 20 ans). Une véritable machine à remonter le temps !

Pour ce faire, rendez-vous sur le site de Web Archive puis tapez l’adresse du site ou de la page que vous souhaitez voir. Vous tomberez sur un calendrier affichant plusieurs versions sauvegardées en fonction des dates. Si la page recherchée n’a pas été archivée, Web Archive vous indiquera qu’elle n’existe pas. 

Trouver les versions en cache avec Google Cache Checker

Google Cache Checker est un outil développé pour savoir si une page a été indexée par Google. Il permet de connaître la date de la dernière visite d’une page par les robots. Grâce à ces informations, les spécialistes du référencement et les propriétaires de sites web peuvent observer la rapidité d’indexation et d’exploration des pages. Ils peuvent ainsi ajuster leur stratégie pour accélérer le processus d’indexation, en augmentant par exemple leur nombre de backlinks. Le Google Cache Checker est très simple à utiliser. Soumettez l’URL dans la barre de recherche, cliquez sur « Start » et attendez quelques secondes pour obtenir votre résultat.

Conclusion

La mise en cache de Google peut donc s’avérer très utile dans certains cas. Mais vous devez garder à l’esprit que Google Cache est une fonctionnalité destinée avant tout aux utilisateurs et que sa capacité à créer et à afficher des instantanés n’a pas d’impact sur le classement de vos pages dans la SERP.